Vers une succession de fronts ?

Comme prévu, les Ministes de la 7e édition des Sables – Les Açores – Les Sables ont traversé un petit front ces dernières heures, ainsi qu’en témoignent leurs trajectoires.

CLASSE MINI : LES SABLES-ACORES-LES SABLES 2018

Ce jeudi, les uns et les autres vont ainsi remettre progressivement du sud dans leur route, à commencer par François Jambou. Situé le plus à l’ouest, le skipper de Team BFR Marée Haute a, en effet, été le premier à toucher le flux de nord-ouest, ce matin. Reste qu’en étant également positionné le plus au nord du peloton, le solitaire va se retrouver le plus exposé au passage du prochain front annoncé pour demain et samedi.

Une nouvelle dégradation, bien plus active que la précédente, que Bernard Sacré de Great Circle, voit capable de générer des rafales à 35-40 nœuds dans les latitudes supérieures à 44°N cette fin de semaine. La raison ? L’anticyclone des Açores, qui était décalé dans l’ouest avant le départ de la course, est aujourd’hui davantage centré sur l’Europe. « Dans ce contexte, on risque bien d’assister à une succession de fronts sur la flotte jusqu’au bout de cette première étape », annonce Denis Hugues, le Directeur de course. Dans l’immédiat, en tous les cas, les 54 marins, qui progressent entre 5 et 7 nœuds de moyenne à une centaine de milles au large du cap Finisterre, poursuivent leur route tranquillement après avoir de nouveau été scotchés hier dans la soirée.

Côté classement, chez les Proto, François Jambou, plus proche de la route directe que ses adversaires, tient pour le moment le haut du pavé tandis que chez les Série, Ambrogio Beccaria (Geomag) reste solidement accroché à la place de leader même si un petit groupe de huit bateaux reste en embuscade, décalé une dizaine de milles dans son nord. « Ça doit bien papoter à la VHF ! », s’amuse Denis Hugues.

Please follow and like us: