Sébastien Liagre (589 – Walaby), 19e Série de la 2e étape

« Sur cette étape j’ai tout eu et je l’ai trouvée dure. Physiquement, parce qu’on a quand même eu du gros temps au début, mais aussi psychologiquement, parce que dans la pétole ça n’a pas été simple non plus.

Sur la manche aller, dans la molle, j’étais avec Kévin (Tritschler) et c’était bien passé mais là, tout seul, ça a été beaucoup plus dur. Pour la Mini Transat, il faut que je trouve quelque-chose pour bien vivre la solitude dans ce type de conditions parce que je ne revivrai pas ça, c’est sûr. Pour le reste, j’ai déchiré mon petit spi lors de la première nuit mais ça l’a fait. Sinon, aucun souci. Je suis content d’avoir fait la course. Je ne me suis jamais senti aussi bien sur le bateau. Lorsque je l’ai acheté, il y avait quand même pas mal de choses à faire dessus et le fait d’avoir tout réussi à faire et n’avoir aucun souci, c’est à la fois un soulagement et une satisfaction.  Du coup, ça met en confiance pour la suite. »

Please follow and like us: