Sascha Bade (919 – Salt), 25e Série à Horta 

« Sur cette première étape, j’ai connu beaucoup de pétole. Vraiment beaucoup de pétole. Une fois, je n’ai même pas réussi à parcourir plus de 30 milles en 24 heures, c’est dire !  Cela m’a vraiment épuisé nerveusement et j’avoue que j’arrive bien fatigué. Au départ, je m’étais préparé pour une course de 8 ou 9 jours, et là ça a duré plus de 13 jours. Dans la tête, ça n’a pas été forcément facile à gérer. Il a aussi fallu que je me rationne, notamment en eau. Lorsque j’ai franchi la ligne, il ne me restait plus qu’une seule bouteille, il était donc temps que ça s’arrête même si j’ai vraiment savouré l’arrivée entre les îles. Les paysages açoriens sont magnifiques. Les lumières, les nuages… ce matin, j’en ai pris plein les yeux ! Ca m’a fait du bien de finir comme ça parce que ma course n’a pas forcément commencé de la meilleure manière. J’ai, en effet, pris un cordage dans ma quille au départ ce qui m’a fait perdre énormément de temps et partir bon dernier. Après, j’ai joué la carte de la sécurité en choisissant de plonger au sud quand les leaders ont préféré aller au nord. Le positif, c’est que j’arrive avec un bateau en parfait état même si j’ai réussi à faire un maxi cocotier dans mon spi. Pour l’affaler, il aurait fallu que je monte en tête de mât mais il y avait de la mer et je n’aime vraiment pas monter là-haut alors j’ai fait comme j’ai pu en enroulant ma voile tant bien que mal. Ce n’est pas chouette mais bon, je suis là ! »

CLASSE MINI : LES SABLES-ACORES-LES SABLES 2018

Please follow and like us: