Ronan Gabriel (552 – Voi’large), 9e Série à Horta

« C’était dur mais il y a eu des bonnes choses. C’est encourageant pour moi. Je suis content de ce que j’ai fait, même si le résultat n’est pas là. J’ai navigué avec deux autres concurrents assez forts et avec eux, j’ai pas mal échangé sur la course, sur la tactique… On a bien joué aux avant-postes et exploité correctement les différents systèmes météo. On a bien navigué et au final, ce n’est pas la longueur qui m’a embêté mais plutôt le fait d’avoir eu le sentiment d’avoir fait beaucoup d’efforts pour rien. Mais ce n’est pas grave. Je me suis ouvert la tête dans le premier front. J’étais à l’intérieur, je faisais une sieste et en me relevant, je me suis pris une vis. Ça saignait énormément et j’ai trop flippé. En fait, ce n’était pas grand-chose mais dans la tempête, c’est toujours impressionnant. »

CLASSE MINI : LES SABLES-ACORES-LES SABLES 2018

Please follow and like us: