Matthieu Vincent (947 – L’Occitane en Provence), 24e Série de la 2e étape

« J’ai eu deux jours de régate on va dire. Au départ, la sortie de la baie a été un peu compliquée mais j’ai malgré tout réussi à me remettre dedans. C’était sympa mais au moment où il aurait fallu ne rien lâcher et rester le couteau entre les dents, ma centrale de navigation a lâché.

Elle a buggé de partout et c’est vrai que je suis un peu novice là-dedans. J’ai fait de mon mieux. J’ai essayé de tout débrancher et de tout rebrancher mais ça n’a pas suffi. Jusqu’au cap Finisterre, j’ai laissé partir les copains devant et ça a été horrible de sortir du mode course. Je n’ai jamais touché autant le fond qu’à ce moment-là. Après, j’ai croisé un concurrent sur le bateau Manu Poki et rien que de parler à quelqu’un, ça m’a remonté le moral. J’ai essayé de relativiser. Ce qui m’énerve c’est que ni à l’aller ni au retour j’ai pu régater. Après, les points positifs, c’est que je suis inscriptible à la Mini Transat et que je découvert l’archipel des Açores qui est vraiment magnifique. »

Please follow and like us: