Matthieu Perraut (825 – Groupe Bâtisseur d’Avenir), 17e Série de la 2e étape

« Je suis content parce qu’à Horta, j’avais dit que j’espérais qu’on se fasse défoncer au portant dans la baston sur cette étape retour. D’ailleurs, tout le monde m’avait pris au mot et j’avais un peu peur de flipper mais en fait non. Au contraire même, j’ai adoré aller aussi vite dans le vent fort.

J’ai fait des pointes de vitesse que je n’avais jamais faites avec le bateau, sous pilote. Alors que je dormais, le bateau filait à 16 nœuds… c’était trop cool mais ensuite il y a eu la douce descente aux enfers dans la pétole, surtout que je savais que ça partait par devant. Les premiers ont continué d’avancer mais nous, on s’est arrêté dans le bouillon. Le mental est un truc qu’il faut que je bosse dans ce type de conditions parce que lorsque le bateau s’arrête, je craque. Heureusement, sur la fin c’est reparti. En plus, j’ai retrouvé du monde et j’ai même doublé deux concurrents. J’ai appris plein de trucs, j’ai bricolé les petits trucs que j’ai cassé… Franchement, c’était bien »

Please follow and like us: