Marie Gendron (930 – Cassiopée – SNCF) 7e Proto à Horta

« C’est clair qu’on est allé chercher au plus profond de nous-mêmes pour ne rien lâcher sur cette étape, surtout que les options n’étaient pas si simples que ça. A un moment donné, il a fallu faire un choix entre finir ou casser parce que les conditions étaient vraiment dures. Moi j’ai fait le choix de la sécurité, en plus j’avoue que j’étais carrément flippée. Dès qu’il y avait des copains autour, ça me rassurait. On est heureusement resté assez groupé et finalement ça s’est super bien passé. On s’est tous entraidé. On était à la fois en solitaire et en équipe et ça c’était incroyable. Certains étaient en black-out d’énergie et ils n’en pouvaient plus mais on était là pour les motiver. Sans ça, ça aurait été complètement différent pour eux. Ça l’a d’ailleurs été pour moi aussi, même si je n’ai eu aucun problème sur le bateau. De ça, je suis super contente parce que vu que je l’ai construit, il y a toujours un truc qui pète et là non. Ça me met en confiance. J’ai beaucoup appris sur moi pendant cette étape. J’ai été capable d’affronter des grosses dep qui me faisaient peur avant. Au final, je termine 7e et ça me va bien car il y a vraiment du niveau »

Please follow and like us: