Kévin Tritschler (550 – Cubitus), 15e Série de la 2e étape

« Cette étape n’a rien eu à avoir avec la première. On a eu des bons bords. Des bords avec une mer vraiment forte et ça, c’était impressionnant, surtout lors de la deuxième nuit.

Quand j’ai vu que j’étais à 500 milles des deux bords (Açores et Vendée), je me suis dit que je jouais la carte de la sécurité pour ne pas péter le bateau et je n’ai pas envoyé le spi. En clair, j’y suis allé mollo. Comme je n’écoutais pas les classements, j’ai eu la surprise à l’arrivée de découvrir que je terminais 2e bateau pointu de cette manche retour. Ca, c’est la grosse bonne nouvelle ! Non, vraiment, cette étape, c’était top ! Les derniers 150 milles ont été hallucinants. Je n’ai pas lâché la barre et j’ai avancé à 10 nœuds de moyenne. Je suis resté 15 heures à la barre et c’était trop bien, sous gennak, pleine balle ! »

Please follow and like us: