Kévin Bloch (697 – ENSTA Bretagne), 16e Série de la 2e étape

« C’était cool mais complètement différent de la première étape. Après, c’est toujours pareil, c’est la fin qui fait ça. C’est tellement magique d’arriver, de revoir tout le monde…

Si on faisait des interviews pendant la course, on n’aurait pas la même chose, c’est évident. Il a fait moins beau qu’à l’aller et surtout il a fait très humide. Parfois, dans le vent fort, au portant, j’ai eu hyper peur, je l’avoue. Je ne sais pas comment font les autres… Franchement, la nuit, quand ça allait vraiment vite, c’était super impressionnant. On ne voyait rien du tout et du coup, il fallait faire hyper confiance. Ça n’a pas toujours été facile mais c’est top en vue de la Mini Transat. Au final, je suis content. C’était trop bien. Vraiment, cette SAS a été une super expérience. Je pense que j’ai un peu du mal à régater au large longtemps parce que je dors un peu trop et que je suis un peu trop à la cool, mais j’étais là pour découvrir le truc et apprendre et, en ce sens, j’ai été servi. Sur le bateau, rien n’a cassé. Même pas un élastique sur cette étape. Non, vraiment, trop bien ! »

Please follow and like us: