Guillaume Coupé (906 – Drago), 12e Série de la 2e étape

« La deuxième a été un peu meilleure que la première dans le sens où on a fait du portant, ça glissait et on a repris les sensations du bateau. Forcément, ça redoute du sourire.

Par contre, encore une fois, dans le tempo de la course, un extrême à l’autre. C’est-à-dire qu’on a eu un coup baston et un coup pétole. Le plaisir de la glisse s’est, en fait, vite transformé en crispation de casser quelque chose. C’était un peu la lutte contre le stress et savoir à quels moments limiter le bateau. J’ai essayé d’être un peu conservateur parce que l’objectif premier restait quand même de terminer la course et de décrocher la qualif pour la Mini Transat. Le contrat est rempli et je suis vachement content. L’objectif 2, c’était de me faire plaisir, contrairement à sur la première étape où je m’étais vraiment remis en question et où j’avais eu des gros doutes. L’objectif 3, c’était de rentrer dans le Top 10. Je finis 11e et 12e. Au général, ça ne devrait pas être si loin de ce que j’espérais. Les contrats sont remplis. On s’est bien marré avec les copains donc ça va, c’est positif. »

Please follow and like us: