Frédéric Bazin (504 – Manu Poki), 27e Série de la 2e étape

« Ça a été une belle étape. J’ai un peu été en difficulté dans le portant lourd et j’ai eu un peu de mal à rentrer dans la course parce que je n’ai pas l’habitude de ne pas avoir le contrôle. Ne pas pouvoir abattre, avoir un spi trop gros devant… ça a été compliqué à gérer pour moi alors qu’avec les Pogo 2, il fallait vraiment envoyer. C’est comme ça que je me suis fait dépasser en fait.

CLASSE MINI : LES SABLES-ACORES-LES SABLES 2018

Je ne renvoyais pas le spi max alors qu’il y avait 22-24 nœuds. Devant, ils descendaient mais pour moi c’était plus dur parce que le medium ne faisait pas le même boulot. Je me suis pris une dizaine de milles dans la vue comme ça la première nuit et après j’ai fait ma course tout seul. Sinon, c’était pas mal. On a eu des super conditions avec plein d’observations du ciel, des super courbes barométriques…  Vraiment, c’était sympa. Bien sûr, je regrette un peu d’avoir perdu le groupe mais c’était sport et il faut que je me perfectionne au portant. Par ailleurs, j’ai enfin vu des baleines. Bizarrement, je n’en ai pas vu Açores mais dans le golfe de Gascogne, mais c’était sympa. »

Please follow and like us: