Frédéric Bach (Team Pokou), 6ème Série aux Sables d’Olonne

Frédéric Bach (895 – Team Pokou), 6ème Série aux Sables d’Olonne a franchi la ligne d’arrivée de la 2ème étape ce dimanche à 20h49’10 ».

Sa réaction à l’arrivée : « J’ai hâte de voir la cartographie ! On a bien réfléchi avec Alessandro (Torresani) et Mickaël (Gendebien) sur le choix du passage de la dorsale et on est allés assez nord. Après, on a fait des suppositions avec les classements et malheureusement sur la descente, avec le talweg, on n’a pas eu de chance par rapport à l’angle du vent. On s’est fait dépasser mais on savait qu’en descendant on allait faire des empannages et qu’on perdrait un peu de terrain. Il y a eu des choix assez tranchés. Moi, je n’avais pas un scénario précis en tête au moment du départ. J’ai vraiment fait ma route en fonction de ce que j’avais et de la météo. Sur cette étape, ma BLU marchait, ce qui n’était pas le cas sur la première. On attendait, on attendait, on attendait pour passer la dorsale et au final, on l’a passée par 51°N et 15°O, un truc comme ça. A un moment donné, on était très près du Fastnet et on s’est dit que ça aurait de la gueule quand même, une SAS avec un point de passage au phare (Rires) ! La dorsale n’a finalement pas été trop compliquée à passer. Ensuite, c’est devenu une course de vitesse. J’arrive bien cramé mais je suis super content car je ne devais pas être là la base. Après avoir longtemps été sur liste d’attente, je suis arrivé le dimanche matin pour un départ le mardi. Donc il y avait plein de choses que je n’avais pas préparées. Je suis très content d’avoir pu faire la course et d’avoir pu me comparer avec des copains avec le même bateau sur du long court. D’avoir pu faire des speed-tests à grande échelle. Il y a encore des choses à travailler bien sûr, mais il y des trucs que je maitrise et qui marchent bien donc c’est positif pour la suite. »

Laisser un commentaire