Fedor Druzhinin (759 – Kids 4 freedom), 13e Proto de la 2e étape

« Dans plus de 20 nœuds de vent, je dois m’entraîner parce que j’ai manifestement un déficit de vitesse. J’ai fait la bonne route en remontant jusqu’au 44° Nord mais je n’ai pas été assez rapide pour éviter la dorsale, ainsi que l’ont fait les premiers.

Résultat des courses, je me suis retrouvé deux jours dans la pétole. C’est frustrant surtout qu’au début, j’étais dans le match, bord à bord avec les leaders en Série, Ambrogio (Beccaria), Valentin (Gautier) et Félix (de Navacelle). Ensuite, j’ai cassé ma rotule de bout-dehors et c’est devenu compliqué de changer de voiles d’avant. De plus, mon pilote s’est mis à faire n’importe quoi. Ce n’est pas moi qui choisissait sa direction mais lui tout seul. J’ai donc été obligé de couper ma NKE régulièrement. Ça ne m’a pas facilité la tâche mais je suis content car il y a quand même beaucoup de positif dans tout ça. Dans la pétole par exemple, j’ai vu un groupe d’une dizaine de baleines. J’ai presque dû slalomer entre elles pour avancer. C’était un des bons moments de ma course. »

Please follow and like us: