Fedor Druzhinin (759 – Kids 4 freedom), 13e Proto à Horta

« Ça n’a pas été facile parce qu’on a eu de la pétole avant de prendre quatre fronts puis de se ramasser à nouveau de la pétole pendant quatre jours. Au total, j’ai mis presque 14 jours pour faire la course ! C’est presque autant que pour la Mini Transat ! (Rires) Clairement, ça été dur mais j’ai appris pas mal de choses sur mon bateau. Par ailleurs, j’ai eu quelques petits pépins. Je suis tombé dans le bateau et je me suis fait mal aux côtes, puis j’ai eu une infection au coude… j’ai beaucoup utilisé ma pharmacie de bord. Ça a été un bon entraînement ! (Rires) Par ailleurs, j’ai déchiré des voiles et rencontré des soucis d’électronique. J’espère pouvoir tout réparer ici avant de repartir. En tous les cas, ce qu’on a vécu lors de cette étape a été très différent de ce qu’on a connu sur les épreuves d’avant-saison. Là, j’ai été seul la plupart du temps. Je suis venu aux Açores de nombreuses fois, pour des convoyages de bateaux de plaisance. J’ai dû passer une vingtaine de fois le canal de Sao Jorge et je sais que c’est toujours compliqué mais là, ça a été terrible car je suis resté scotché dans la molle sous le vent de Pico pendant 14 heures ! Un bateau m’a appelé à la VHF pour me dire qu’il s’y engageait aussi mais je lui ai dit « Non ! Surtout pas ! ».

CLASSE MINI : LES SABLES-ACORES-LES SABLES 2018

Please follow and like us: