Fabio Muzzolini, 2e Proto de la troisième étape

Ce mercredi 27 août à 6h43’49″ Fabio Muzzolini (945 – Tartine) a franchi la ligne d’arrivée de la troisième étape de la Les Sables – Les Açores en Baie de Morlaix, bouclant ainsi les 500 milles du parcours en deuxième position chez les Proto après 3 jours 20 heures 02 minutes et 09 secondes de mer. Son écart au premier, Tanguy Bouroullec, est de 19 heures 40 minutes et 25 secondes.

« Bravo à Tanguy ! Il a été impérial sur les trois étapes ! Tant sur les départs que sur sa navigation, il a vraiment été un cran au-dessus ! Ça aurait été chouette de l’avoir en lièvre mais il a galopé un peu trop vite. Du coup, je ne l’ai pas trop vu et je n’ai pas assez régaté avec lui. Je suis content malgré tout car sur cette dernière étape, j’ai enfin pu exploiter la vitesse du bateau. Il y avait plus de vent et c’était plus facile pour moi d’être à l’aise que dans la pétole que je déteste. C’était chouette, mais j’ai quand même eu un peu peur car j’ai failli démâter. J’ai cassé une bastaque mais heureusement qu’Axel (Tréhin) a très bien construit le bateau et a prévu des sécurités partout. Ce sont elles qui ont tenu le mât. Je lui dis donc merci et j’espère que ma deuxième place sur ce troisième acte fait honneur à son beau bateau. C’était dingue d’avoir des conditions comme ça en été ! On a eu deux jours vraiment très humides ! En Proto, on ne s’imagine peut-être pas, mais on tape tellement fort les vagues que c’est vraiment invivable dès qu’il y a de la houle ! C’était vraiment dur physiquement et finir par 24 heures de pétole, c’était carrément une punition ! Je sais que si j’avais été plus rapide sur le premier bord pour rejoindre la pointe Bretagne, j’aurais pu coller plus Chafoil (Cerfrance) et éviter cette molle. C’est ma sanction pour avoir été un peu trop lent en plus de celle de me faire dépasser par Léo (Debiesse, le premier Série, ndlr) sur la fin. Ce n’est pas grave. Je vais retenir seulement le positif : ma vitesse et mon début de parcours où j’étais plutôt en forme ! »

Laisser un commentaire