Erwan Le Mené (800 – Rousseau Clôtures), 2e de la 2e étape, 2e au général et nouveau Champion du France de course au Large

CLASSE MINI : LES SABLES-ACORES-LES SABLES 2018

« Le titre de Champion de France de Course au Large, ça, c’est fait et c’est cool ! Ça a été une super étape mais je suis un peu vert parce que le groupe que je fais réparer à Horta n’a marché que deux fois. Il y a eu une journée de soleil, ce qui a prolongé la vie de mes batteries parce que j’ai un panneau volant de 100 watts, mais ensuite on a eu un temps couvert et je me suis retrouvé privé d’énergie. Je n’ai plus pu dormir et je n’avais plus de pilote pour manœuvrer, donc c’était chaud. Je pense que c’est ce qui fait que je ne peux pas défendre mes chances pleinement face à Jörg (Riechers). En même temps, quand je vois le rythme que j’ai mis, je me dis qu’il a vraiment bourriné. Je sais que les autres ont décroché un par un mais pas lui. Plus on était nord, plus on savait que ça allait envoyer. J’ai décidé de monter. Au classement, quand j’ai entendu que j’avais dégringolé, je me suis dit que c’était bon signe parce que ça voulait dire que les autres n’étaient pas sur la même option. Vingt-quatre heures après, j’avais récupéré la tête et j’étais bien content de mon coup. Au final, je n’ai pas eu si fort que ça : 30 nœuds maxi. J’ai hâte de voir la trace de Jörg parce que je ne sais pas par où il est passé pour faire une si belle course. Ça a vraiment été une étape de bûcheron. Franchement, c’était solide. J’ai envoyé un spi sur la ligne de départ et j’ai affalé à Nouch Sud. Il y a toujours eu une voile sur le bout-dehors ! Rentrer des Açores en moins de six jours, je ne suis pas sûr que beaucoup l’aient déjà fait en solo. Ça fait une belle satisfaction et clairement, aujourd’hui, mes repères de vitesse du bateau ont changé. »

Please follow and like us: