La BLU est un sport de combat

Ce matin, se tenait en présence de tous les coureurs néophytes, ainsi que quelques récidivistes, une causerie autour du bon usage de la BLU. Ce lien ténu et fragile est le seul véritable contact pour les concurrents avec les nouvelles venues de la terre. En dehors des vacations quotidiennes diffusées par l’organisateur, ce sera pour beaucoup l’apprentissage de la solitude.

 

Lucas Montagne, le Président de la Classe mini, n’est pas seulement un expert en matière montages électroniques. C’est aussi un coureur qui a l’expérience des courses transatlantiques en Mini. Autant dire, qu’il sait de quoi il parle dès lors qu’il s’agit d’évoquer le bon usage de la BLU (Bande Latérale Unique). Aujourd’hui, si la BLU est le moyen le plus efficace de transmettre des sons sur de longues distances, elle demande un certain nombre de précautions pour en tirer le meilleur résultat. Disposer d’une antenne adaptée, savoir prérégler son poste de radio, anticiper ce que sera le confort d’écoute dans un Mini lancé à pleine vitesse au portant, voilà quelques uns des paramètres que les solitaires vont devoir maîtriser.

Du côté des auditeurs, le soulagement le disputait à la perplexité. Perplexité face à la question de savoir si tous les (bons) conseils proférés par Lucas Montagne seront transférables facilement en mer, mais aussi soulagement de savoir que l’épreuve du feu aurait lieu un an avant le départ de la Mini Transat. Comme le notait un des participants : « On aura dégagé une bonne partie du terrain au départ de la Mini Transat grâce à cette course. »

 

Derniers conseils

Course en solitaire de la classe mini entre les Sables d'Olonne et l'île de Faïal aux Açores. Courses en 2 étapes. 2540 miles
Les Minis prêts pour le grand saut

Demain, le briefing médical précédera le dernier rendez-vous entre les coureurs et l’organisation avant le départ pour Horta. L’occasion pour le directeur de course, Denis Hugues, de rappeler quelques unes des règles élémentaires de sécurité, de préciser les droits et les devoirs de chaque coureur quand il est en course, de rappeler les différentes fonctions des balises de positionnement fournies par l’organisation. Juste auparavant, à l’occasion du briefing météo, les coureurs auront eu un aperçu de ce qui les attend. Après un départ tout en douceur des Sables d’Olonne, le vent devrait monter progressivement, toujours aux allures portantes jusqu’aux abords du cap Finisterre où il pourrait atteindre 25 nœuds réels. Ensuite, ce sera une longue traversée, toujours en route directe jusqu’à l’archipel portugais. En revanche, les derniers milles pourraient être légèrement asthmatiques, de quoi provoquer quelques bouleversements dans la hiérarchie. Mais on n’en est pas encore là…

PFB

 

7 réponses sur “La BLU est un sport de combat”

  1. Ping : slots online
  2. Ping : loan online

Laisser un commentaire