Benjamin Ferre (902 – Imago – Incubateur d’aventures), 27e Série à Horta

« Qu’est-ce que c’est bon d’arriver ! J’ai cru que je ne la franchirais jamais cette ligne ! Je n’ai pas dormi depuis je ne sais pas combien de temps. Je termine éclaté. La pression est en train de retomber mais ça été vraiment été compliqué. Sept jours sans pilote, c’est vraiment dur. Au près, j’avais deux écoutes que je passais sur les winches et ça tenait, mais au portant, impossible de trouver une solution. J’ai fait je ne sais pas combien de départs en vrac. Dès que j’essayais d’aller dormir trois minutes, c’était un enfer. Moi qui avait l’habitude de ne jamais barrer mon bateau, bah là…  Ne faire que ça, c’est puissant. En tous les cas, je suis content d’avoir été au bout. Au moment où ça a pété, on était au nord de la flotte avec deux autres bateaux dans la baston et je devais être 8 ou 9e. En réalité, il y a vraiment eu deux faces à ma course. La première partie et la deuxième. Ça n’a pas été les mêmes mais ça a été instructif. Franchement, mentalement et même sur le bateau, ça servira, je pense. »

Please follow and like us: