Les Sables – Les Açores – Les Sables : En route pour Horta !

Comme prévu, ce dimanche à 13h02, le coup d’envoi de la 7e édition des Sables – Les Açores – Les Sables a été donné dans un flux de sud sud-ouest soufflant entre 7 et 10 nœuds, sur une mer plate. Les 54 Ministes en lice (38 Série et 16 Proto) se sont ainsi élancés pour la première étape de l’épreuve, un morceau de 1 270 milles à destination d’Horta. Si Paul Cloarec (Williwaw) a pris le meilleur départ, Ambrogio Beccaria (Geomag) a rapidement pris le commandement de la flotte, bouclant le petit parcours de dégagement mouillé en baie des Sables d’Olonne en tête, après un peu plus d’une heure de course, assumant d’emblée son statut de favori. Reste que les dés sont évidemment loin d’être jetés car ce qui attend maintenant le navigateur Italien et ses concurrents n’a rien de simple. En effet, si le scénario semble assez clair pour les quatre prochains jours, la suite demeure bien plus incertaine. De quoi garantir quelques surprises, mais aussi une course plutôt longue, les derniers routages estimant les premières arrivées autour du 30 juillet à Faial.

Continuer la lecture de « Les Sables – Les Açores – Les Sables : En route pour Horta ! »

Please follow and like us:

Une météo complexe pour la première étape

Ce samedi, veille de départ de la première étape des Sables – Les Açores – Les Sables, les 54 Ministes en lice avaient rendez-vous à 17 heures pour un dernier briefing lors duquel la météo du parcours a notamment été abordée. Quoi retenir ? Que ce qui attend les solitaires ne s’annonce pas simple, ainsi que l’a expliqué Bernard Sacré de Great Circle : « Le départ devrait être assez calme, avec entre 5 et 6 nœuds de vent de secteur sud-ouest. Les premiers milles devraient globalement être assez tranquilles. L’élément principal à surveiller sera l’arrivée d’une dépression à partir de jeudi. Aujourd’hui, la concernant, les modèles divergent. CEP la voit plus nord que GSF. Pour l’heure, il est donc difficile de faire des prévisions. La météo est un peu particulièrement pour le moment, en Europe. Il y a à boire et à manger ». En résumé, c’est un peu le bazar.

Please follow and like us: