Les Açores ? Tout droit… ou presque

Le golfe de Gascogne devrait être clément avec les coureurs des Sables – Les Açores – les Sables. Au menu, un régime de nord-est à nord plutôt faible au début qui devrait monter en puissance jusqu’au cap Finisterre avant de mollir de nouveau en approchant du centre de l’anticyclone des Açores, positionné justement… sur l’archipel éponyme. La fin de course pourrait se révéler décisive. 

 

Ils étaient tous là à l’heure, ou presque pour le dernier briefing avant le grand départ. Au menu, les dernières instructions de course concernant le parcours côtier, le rappel des consignes de sécurité et les prévisions météo délivrées par Christian Dumard.

Situation météo classique en ce début d’été : les basses pressions sont repoussées au nord-ouest de l’Irlande tandis qu’un anticyclone particulièrement costaud se développe sur l’archipel des Açores. Enfin, sur l’Espagne, une dépression thermique devrait générer des vents de nord-est assez forts aux abords du cap Finisterre. Tout ceci laisse augurer d’une traversée rapide où les concurrents vont faire un apprentissage anticipé de la navigation sous spi dans les alizés. La seule zone délicate à négocier sera entre le DST du cap Finisterre et la pointe de l’Espagne : accélérations du vent en rafales, mer souvent hachée et courte, les solitaires vont devoir être particulièrement vigilants pour éviter la casse matérielle.

Course en solitaire de la classe mini entre les Sables d'Olonne et l'île de Faïal aux Açores. Courses en 2 étapes. 2540 miles
Les solitaires alignés

Des derniers milles délicats

Ensuite, il faudra négocier les atterrages sur les Açores et c’est peut-être là que la finesse d’analyse des navigateurs va devenir déterminante : en Mini, les seules informations reçues par les coureurs sont le bulletin quotidien diffusé par la direction de course via la BLU. Positions des centres atmosphériques, dépressions et anticyclones, des fronts, direction et force des vents sur la zone de course sont les seules informations dont les coureurs vont disposer. Savoir anticiper la position de l’anticyclone pour les derniers milles risque d’être déterminant. Dans les vents faibles qui ne manqueront d’être présent sur l’arrivée, mieux vaut éviter d’arriver vent arrière. Au nord de l’anticyclone, les vents devraient s’orienter plutôt à l’ouest et à l’est dans son sud. Les choix de route vont donc dépendre d’une bonne observation du baromètre, des orientations des vents et des nuages.

 

Parcours côtier à négocier

Pour demain, les conditions devraient permettre un grand spectacle en baie des Sables d’Olonne. Les régimes de brises thermiques pourraient générer un vent de nord-ouest modéré, idéal pour une bonne mise en train. Pour les solitaires, il faudra s’extirper de ce parcours côtier sans encombre avant de mettre cap au sud-ouest vers la pointe de l’Espagne. Pour l’heure, chacun s’apprête à vérifier une dernière fois la check-list, les petites douceurs indispensables quand se manifeste une petite faim, la play-list musicale ou l’indispensable bouquin pour certains. Rapidement, la côte s’estompera, chacun prendra sa route… les conversations VHF se feront plus rares à mesure que le soir tombera. Ce sera la première nuit de mer et le sentiment d’être entré de plain-pied dans l’aventure.

PFB

55 réponses sur “Les Açores ? Tout droit… ou presque”

  1. Ping : online loans
  2. Ping : pay day loans
  3. Ping : viagra pills
  4. Ping : buy cialis
  5. Ping : slot machines
  6. Ping : cialis buy
  7. Ping : cialis buy
  8. Ping : buy cialis
  9. Ping : cialis 5 mg
  10. Ping : online casino
  11. Ping : viagra pill
  12. Ping : viagra buy
  13. Ping : viagra pill
  14. Ping : casino games
  15. Ping : mymvrc.org
  16. Ping : viagra sale
  17. Ping : rxtrust pharm
  18. Ping : RxTrustPharm
  19. Ping : viagra 100mg

Laisser un commentaire