A coups de petits décalages

La flotte de la seconde étape de la Les Sables – Les Açores en Baie de Morlaix poursuit sa route à petite vitesse en direction de la pointe Bretagne. Une pointe qu’elle ne devrait pas déborder avant demain, en première partie de matinée. En termes de stratégie, pas de grandes options à jouer pour les 70 Ministes toujours en course (victime d’un coup de bôme à la tête, Basile Bourgnon (975 – Edenred) est actuellement en route pour La Trinité-sur-Mer, son port d’attache, remorqué par l’un des bateaux suiveurs de la course). Chacun tente donc des petits décalages et force est de constater que certains sont plus payants que d’autres. Celui, d’Antoine Perrin (850 – Hydroprocess) trois milles à l’Est de son principal rival Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance), lui a permis de s’emparer des commandes chez les Proto aux environs d’une heure la nuit dernière. Même chose chez les bateaux de Série où Hugo Picard (1014 – Kiraucassis) a, lui aussi, tiré parti de son positionnement plus à l’Est que ses concurrents directs, remontant ainsi de la cinquième à la première place au pointage. Un pointage où les écarts restent malgré tout infimes, en particulier chez les Série où les sept premiers se tiennent en moins de deux milles. L’heure est donc au pilotage et aux réglages pour l’ensemble des solitaires, d’autant que le vent reste très instable, à la fois en force et en direction. Ce n’est, en effet, qu’aux abords du DST (dispositif de séparation de trafic) d’Ouessant que le vent va commencer à se stabiliser puis à se renforcer pour atteindre 12-16 nœuds en moyenne. De quoi envisager une première traversée de Manche relativement rapide, sans grandes options stratégiques à jouer cependant, avec une arrivée du côté de Wolf Rock en début de soirée ce jeudi. Idem pour la seconde transmanche qui s’annonce, elle aussi un peu « tout droit ». Pas de changement donc concernant les ETA (estimations d’heures d’arrivées) à Roscoff. Les premiers sont en effet toujours attendus tôt vendredi matin, au port de Bloscon.

Laisser un commentaire